Capsule hôtel – parce qu’il faut tout tester – Japon

Aujourd’hui je dors dans un capsule hôtel! Petite explication.

Capsule Hotel – le concept

Capsule

Le capsule hôtel, c’est un peu tout dans le nom: on dors dans des capsules. Ça fait un peu cabine de vaisseau spatial. 

Ce sont des hôtels dont la réception est ouverte 24h/24, et qui proposent de passer la nuit pour dormir, prendre juste une douche ou faire une sieste dans la journée, en payant à l’heure. A ne pas confondre avec les love hotels à l’heure hein, on parle vraiment de sieste tout seul ici! 

D’ailleurs, il y a des capsule hôtels juste pour hommes, juste pour femmes ou mixte. Même si souvent dans ce cas, il y a un étage homme et un étage femme.

C’est pas hyper confort, mais aussi pas hyper cher et bien pratique, donc on dit souvent que les salary men trop ivres pour rentrer dorment dans ce genre d’hôtel. C’est possible, mais en ce qui concerne les femmes, je n’en ai pas vu ou entendu une bourrée, elles étaient même plutôt couchées tôt.

La ruche

Vu que des gens sont susceptibles d’y dormir à toute heure, la salle avec les capsules est constamment dans le noir, seules les capsules sont éclairées. Ça en rajoute côté science fiction. 

On a des casiers pour laisser ses affaires, et il faut vider entièrement sa capsule le matin. Les horaires et durée dépendent des hôtels. Si on reste plusieurs jours, on peut donc laisser son sac dans le casier, mais on doit quand même libérer la capsule.

Bon et après comme tout les dortoirs de n’importe quel genre, douches communes.

Mon expérience

Dans mon hôtel, on rentre par une grande salle pas très avenante avec les casiers.  Heureusement , ils sont grands, j’y rentre donc mon sac à dos, mais le fait de devoir poser son sac ici demande un brin de logistique: prendre ses affaires du lendemain, prendre ses câbles pour charger ses appareils. Ça à l’air de rien, mais prendre ses affaires sans déballer le sac n’est pas si facile avec un sac à dos comme ça. 

 

 

Je manque clairement d’espace pour faire une meilleure photo, mais c’est quand même évident.

On me fourni des pantoufles – pas de chaussures dépassé les casiers! – des serviettes de bain, une brosse à dent et une superbe chemise de nuit. Elle est grise, se boutonne par le devant et histoire d’en rajouter une couche, l’hôtel s’appelle nine hours. Une tenue de prisonnier avec matricule 9H en somme.

Je prends une douche et mets la tenue locale, et je vais me coucher. De l’intérieur, finalement, c’est assez grand. Par contre, le coussin est dur et le drap de la couette à une texture de papier. Je survivrais.

En revanche, c’est très mal insonorisé, j’entends l’ambulance dehors, et les voisines qui se sèchent les cheveux. Mais qui va se sécher les cheveux à minuit?! Et je ne m’explique pas qu’avec aussi peu de lumière à l’extérieur, j’y vois aussi clair à l’intérieur. 

Le matin, je débarrasse ma capsule, et comme j’ai payé pour un petit déjeuner, mais qu’il n’y a pas de restaurant ici, on me donne une carte Starbuck de 1000 yens, le Starbuck étant au coin de la rue.

Le soir, je reste encore dans cet hôtel. Je récupère donc ma clé. J’avais gardé tout le matériel fourni la veille, mais on insiste pour m’en donner des nouveaux. Parce qu’on a tous besoin d’une brosse à dent par jour.

J’aurais donc testé pour la première fois un capsule hôtel et un Starbuck café!

A faire une fois quand même.

 

Please follow and like us:
error

2 réponses sur “Capsule hôtel – parce qu’il faut tout tester – Japon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *