Gion et Yasaka Jinja – la tradition des geishas

Gion / 祇園

Description

Gion est un quartier de geisha. A vrai dire, ici on les appelle plutôt les geikos, et leurs apprenties les maikos.

C’est un quartier qui a gardé ses maisons en bois traditionnelles et rempli de magasins, de restaurants et d’ochayas, les maisons de thé, lieux de représentation des geikos. La disposition de ces maisons est en fait une forme d’évitement de taxe: celle-ci était basée sur le métrage de la façade de devant, les maisons sont donc étroites mais très longues.

On peut donc flâner dans les rues, passer devant les bâtiments traditionnels, les temples et le long du canal.

Les restaurants sont renommés pour leur kaiseki ryori, haute cuisine japonaise. Pas donné donc.

Certaines ochayas sont encore en fonction, mais n’espérez pas trop pouvoir  assister a une représentation de geikos. N’espérez pas trop en voir dans la rue non plus, et si c’est le cas, évitez d’agir en paparazzi. En revanche, au Gion corner, un show culturel à lieu tout les jours. De vrai maikos y font démonstration de différents arts traditionnels: cérémonie du thé, ikebana, danses, … Allez sur leur site, les horaires sont précisés et des coupons de réduction sont disponibles selon les dates.

Le festival Gion est très connu, mais se déroule en fait un peu à l’extérieur du quartier au Yasaka Jinja

Le Yasaka Jinja (八坂神社), ou sanctuaire de Gion. Il est dédié à Susanoo, un des premiers dieux de la tradition japonaise. C’est le dieu des mers et des tempêtes.

Outre le festival, le lieu est connu pour ses lanternes.

Ma visite

C’est plutôt un endroit qui se visite la nuit: qui n’a pas vu ces photos du quartier de Gion délicatement éclairé? Pareil pour le Yasaka, qui illumine ses lanternes la nuit.

Mais comme j’ai suivi mon amie Kana, qu’on avait loué des kimonos , et qu’elle n’était là qu’en journée, eh bien on a visité le jour.

Et on n’est pas les seules à avoir eu l’idée, notamment celle des kimonos.

Ça reste un bel endroit à visiter. Le sanctuaire est très beau et le style des bâtiments varie, ce qui le rend très intéressant à visiter. 

Les lanternes sont bien là, au centre, et même de jour, elles donnent une ambiance.

A deux pas donc, l’allée principale de Gion. Je suis un peu surprise, car même s’il y a quand même pas mal de touristes, la rue n’est pas piétonne. Les bâtiments sont bel et bien traditionnel, mais l’ambiance n’y est pas vraiment: les hordes de touristes en parapluie n’aident pas!

Pour comparer, j’ai préféré Higashi Chaya, à Kanazawa. Mais peut-être que la météo joue aussi… Par contre j’ai vraiment aimé le sanctuaire Yasaka.

Accès

Depuis la gare de Kyoto, bus 100 ou 206, arrêt Gion.

Ou ligne Keihan, arrêt Gion Shijo

Ou ligne Hankyu, arrêt Kawaramachi

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *