Kinkaku-ji -le Pavillon d’Or

Kinkaku-ji / 金閣寺

Son vrai nom est le Rokuon-ji / 鹿苑寺

Description

Le Kinkaku-ji est un temple Zen, dont la particularité flagrante est que les 2 étages supérieurs sont recouverts d’or.

C’était la villa de retraite du shogun Ashikaga Yoshimitsu, qui a souhaité qu’elle devienne un temple zen à sa mort. Le petit-fils de Yoshimitsu s’est inspiré du Kinkaku-ji pour sa propre villa, qui devint aussi un temple zen, le Ginkaku-ji.

Le bâtiment a été détruit plusieurs fois notamment 2 fois pendant la guerre d’Onin, une guerre civile qui a fait beaucoup de dégâts et une fois par un prêtre fanatique y ayant mis le feu en 1950. La structure actuelle date de 1955.

Le Kinkaku-ji est le symbole de la culture aristocratique de Kyoto à l’époque de Yoshimitsu, la culture Kitayama. Une fois encore son petit-fils fait écho, mais fait de son Ginkaku-ji un symbole de culture rayonnante, tandis que la culture Kitayama reste très locale.

Chaque étage est construit dans une architecture différente:

  • le premier étage est dans le style Shinden, utilisé pour les palais. Des statues de Bouddha et de Yoshimitsu sont situées à cet étage, et sont visibles de l’extérieur, l’intérieur n’étant pas accessible.
  • le deuxième étage est dans le style Bukke, style des résidences de samouraïs. L’extérieur est complètement recouvert d’or. Les statues intérieures ne sont pas visibles.
  • Le troisième étage est un hall zen chinois, doré à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le toit est surmonté d’un phénix.

Le jardin est tel que pendant Yoshimitsu et présente un étang et des statues. Il y a aussi une maison de thé, plus récente (période Edo).

Ma visite

Argh, il y a du monde!

Ce n’est même pas la haute saison, les employés ont l’air de dire que c’est même calme, mais il y a du monde partout. En plus, se sont souvent des familles ou des groupes scolaires, donc des blocs de gens. J’aime pas tant les gens que ça…

Enfin, passé outre les gens, je dois avouer que je suis impressionnée. 

Ça briiiille!

L’étang devant, forcément, ça rajoute un reflet qui agrandit encore l’impression de majesté et apercevoir au premier étage les statues apporte un peu de solennité.

Je regrette un peu qu’on ne puisse pas les voir de plus près d’ailleurs.

On poursuit ensuite par un tour du jardin, mais qui me marque moins que d’autres, celui du Ginkaku-ji notamment. En plus, il y a des gens… On a quand même de jolis points de vue.

Le Pavillon d’or est magnifique, mais on a quand même l’impression de ne visiter que le Pavillon d’or. D’habitude dans les temples il y a plusieurs bâtiments visibles et un super jardin, mais là, on ressent que l’intérêt des foules, c’est l’or. Ça se comprend.

Mais cet intérêt massif fait de l’endroit un lieu hyper touristique, et on passe devant plusieurs boutiques qui vendent des protections et autres. Quand il y a foule, je comprends qu’on ai besoin d’au moins autant, mais là, ça fait vraiment commercial. La maison de thé aussi est moins attirante que d’autres: elle a vu sur le passage. Et à la sortie, il y a des stands.

Accès

Adresse: 1 Kinkakujicho, Kita-ku, Kyoto

Bus 12 ou 59, station Kinkakuji-mae puis 3 minutes à pied

Ou bus 12, 59, 101, 102, 204 ou 205, station Kinkakuji-michi puis 7 minutes à pied

Horaires et tarifs

De 9h à 17h.

Ouvert toute l’année

400¥

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *