Mont Okura – Musée Olympique

Musée Olympique de Sapporo / 札幌オリンピックミュージアム

Observatoire du Mont Okura / 大倉山展望台

Description

Reste des Jeux Olympiques de 72, on peut accéder à l’observatoire en télésiège et admirer le tremplin de saut à ski et la ville dans la vallée, et ce en toutes saisons. Des compétitions ont toujours lieu de temps à autre, en hiver forcément.

A proximité, le musée Olympique nous présente l’histoire des lieux, les athlètes médaillés japonais, l’histoire des JO d’hiver et des attractions pour se mettre soi même en situation dans certains sports. Tout est en japonais ou anglais.

Il y a aussi un restaurant et un magasin de souvenirs sur le site.

Ma visite

Comme je suis une grande enfant, j’ai adoré. Mais je suis trop pressée, il faut que je commence par le début.

Donc, j’ai pris le ticket combiné musée/télésiège, et j’ai vite filé au télésiège, parce qu’il y avait une horde d’enfants en sortie scolaire au musée.Et en plus, les nuages arrivaient alors je voulais monter avant que tout soit gris.

Ce télésiège dure une vie entière. 

Il est très très lent, voilà. En plus de ça, tu as beau avoir 3 types pour t’aider à monter dessus (ils comptent et tout pour donner le timing pour s’asseoir), une fois assis, la barre de sécurité est hyper haute et y’a rien pour les pieds. Ou comment lier hyper sécurité avec absence de sécurité au même endroit.

Bref, une fois arrivée en haut, je monte à l’observatoire pour profiter de la vue de la ville et du tremplin vu d’en haut. Laissez-moi vous dire que c’est pas demain la veille que je commence à faire ce genre de saut à ski. 

 

Mais soyons honnête, une belle vue c’est cool, mais ça va 5min. Alors il faut aller au musée! 

Les geta à glace (rang du haut)

C’est divisé en plusieurs parties, je l’ai dit plus haut. On a droit à une exposition de vieux matériel de ski, allant du très vieux au vieux kitsh (à savoir la combi pailletée du sauteur japonais des années 90). Mais quand même, une pensée toute spéciale pour ces pionniers du patin à glace japonais qui ont dû commencer avec ça =>

Simulation de ski de fond

Et après, il y a les simulations, et c’est là que je me suis amusée. Il y a plusieurs employés qui nous expliquent les différentes activités (bobsleigh, hockey, saut a ski, ski de font, patinage de vitesse), et celle qui m’a vue en premier était adorable. Elle a vu que j’étais seule, alors elle m’a fait participer avec d’autres gens quand c’était une course, ou m’a juste expliqué quand je pouvais faire seule. Sachez que j’ai battu une famille japonaise au ski de fond, mais le fils m’a explosée au saut. Et en plus, la dame m’a prise en photo.

Accès

Adresse: Chuo-ku, Sapporo Miyanomori 1274

De la station Maruyama Koen (ligne Tozai), prendre la sortie 2 pour le terminal de bus. Prendre le bus 14 (Araiyama line) pendant une dizaine de minutes jusqu’à l’arrêt Okurayama Kyogijyo Iriguchi. Puis 10min de marche.

Horaires et tarifs

Musée: ouvert de 9h à 17h (18h de fin Avril à début novembre). 600¥

Observatoire: télésiège ouvert de 8h30 à 18 (29 avril au 3 novembre) ou de 9h à 17h (reste de l’année). Fermé du 6 au 17 Avril. 500¥

Ticket combiné à 1000¥

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *