Sports Taikai à l’école – スポーツ大会

Aujourd’hui, c’était le « Sports Taikai » comme on dit. Plusieurs classes de différents départements de mon école se sont retrouvé dans un gymnase municipal, et on a fait une petite compétition entre classes. La dernière des classes devant faire le ménage après. De quoi motiver un peu les participants.

Je dis les participants parce que moi, je suis arrivée dans ma classe après les autres, alors je ne participais pas. Dommage, ils avaient des T-shirts spéciaux pour chaque classe, j’en aurais bien pris un.

Mais j’y suis quand même allée pour, disons, le support moral?

Franchement c’est plutôt sympa. On commence la journée par un petit discours de bienvenue dont je n’ai pas compris un mot, puis par une petit discours/ serment d’allégeance (?), et donc, je n’ai rien compris non plus. Enfin, il y avait une gars et une fille, ils parlaient, la main en l’air et avaient l’air de dire 2 ou 3 trucs drôles. 

On finit l’intro par une petit échauffement en groupe, et on est parti. Et comme ça, je l’ai fait avec les autres, pas de photo, mais ça devait être beau à voir…

Il y a plusieurs épreuves: balle au prisonnier (dodge ball), corde à sauter, tir à la corde, une espèce de course d’obstacle et une course de relais.

On a commencé par perdre nos 6 matchs de dodge ball, mais l’autre équipe d’étudiants en japonais s’en est pas mal sorti. Comme nos 2 équipes sont dans plusieurs classes du même bâtiment, on se connait assez et on est placés à côtés donc on se supporte mutuellement.

Du coup, on s’est un peu repris avec le saut à la corde et on n’a perdu qu’au 2° tour du tir à la corde. Le cri de ralliement ressemblant à quelque chose comme « on ne fera pas le ménage » (Souji Shinai). Et puis bon, on n’a pas fini derniers au reste, donc je suppose que l’objectif est atteint!

Il y quand même quelques particularités dont on a pas l’habitude en France. Surtout dans une université, donc à priori avec des gens d’âge adulte. A défaut d’être adultes, je l’admets la première.

D’abord, il y a des distributeurs, comme partout au Japon, et des poubelles, mais on n’est priés de ne pas les utiliser. Je suppose qu’effectivement, cela réduit le travail de ménage mais bon…

Ensuite, il faut venir avec 2 paires de chaussures: une paire pour le trajet et une paire qu’on est supposé avoir lavé avant pour pouvoir les porter à l’intérieur du lieu. Bon, j’avais bien 2 paires, mais de là à les laver…

Ah aussi, niveau tenue, c’est jogging obligatoire, pas de short de sport, pas de leggings, pas de short avec leggings en dessous. Bon, rien d’insurmontable mais une bonne partie des étrangers que nous sommes avons quand même tendance à porter des shorts ou disons même n’importe quoi, et on est pas mal à avoir acheté un jogging pour l’occasion. Ce qui personnellement m’a donné l’impression de me promener en ville en pyjama. Mais à Rome…

Et enfin, interdiction formelle de sortir du bâtiment. Ce qui pose un peu de problème aux fumeurs. Mais d’un côté, c’est drôle de les voir tourner pour trouver une échappatoire, en vain.

Une bonne journée sportive sans avoir fait le moindre sport, voilà qui est parfait!

Please follow and like us:
error

2 réponses sur “Sports Taikai à l’école – スポーツ大会”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *