Europe. Jour 23: Salzbourg

Changement de décor: aujourd’hui, on est à Salzbourg. Et quand on est arrivés hier soir, le quartier autour de l’hôtel ne nous a franchement pas enthousiasmés. Salzbourg est une ville plus grande, moins nichée dans les montagnes. Mais la vieille ville a gardé tout son charme, et regroupe toutes les attractions de la ville. Alors on se laisse un peu porter et on improvise.

Palais Mirabell

La première chose sur laquelle on tombe quand on se dirige vers la vieille ville, c’est ce palais. Non, c’est pas vrai, c’est le marché en face où on s’achète à manger…

Bref, le palais, on ne l’a pas visité, en revanche, et c’est surtout pour ça qu’il est connu, on a fait le tour de ses magnifiques jardins. 

Il est ouvert gratuitement au public, fleuri et entretenu au millimètre, et avec des statues plutôt sympas. Il y a même un jardins avec des nains.

 

 

L’un de ces nains me rappelle quelque chose…

                                                                     

 

DomQuartier de Salzbourg

Ensuite, on arrive au Dom Quartier. Salzbourg été dirigée par des princes archevêques.  En bon princes, il leur fallait un palais, en bon évêques, une cathédrale, et en bon privilégiés, la possibilité de marcher le moins possible: c’est ainsi que s’est construit ce quartier. 

Il se compose de trois places, entourées par le palais et la cathédrale. Cette dernière se visite gratuitement. Et les fresques et plafonds sont impressionnants.

Le palais est maintenant un musée, divisé en plusieurs musées.

D’abord, le musée de la résidence: les appartements richement décorés des princes archevêques, les salles d’apparat. On a un audioguide pour ces salles. Je n’ai pas compris si c’était temporaire, mais la visite des appartements est couplé avec une exposition sur la musique à la cours. 

J’aime particulièrement l’enfilade de salles qui servaient à faire attendre les gens pour rencontrer le prince: il y en a six, de la plus grande à la plus petite. Mais de la moins décorée à la plus décorée. En effet, plus on avançait dans les salles, plus on était de haute importance, on attendait donc dans une salle plus richement décorée. Mais de fait, on était moins nombreux, d’où des salles plus petites. 

Par contre, dans tout les cas, pas de sièges: on reste debout pour attendre le prince archevêque, et on se met à genou quand il arrive.

Les autres parties de la visite sont le musée de la cathédrale et le musée de St Peter, on y est passé rapidement. La vue d’en haut de la cathédrale est intéressantes.

Festung Hohensalzburg

La forteresse de Salzbourg surplombe la ville. Heureusement, un funiculaire nous monte là-haut!

Forteresse médiévale immense, elle n’a jamais été prise par la force. Elle a été délaissée par les princes en faveur du palais en ville. Moi, j’aurais gardé le château fort…

Avec la carte de Salzbourg, on peut visiter une grande partie du château, mais les appartements princiers sont en supplément. On n’avait pas bien regardé, et du coup, je suis un peu déçue, ça avait l’air beau… Tant pis!

Dans l’arsenal, il y a quelques activités à faire, c’est sympa.

On a mangé à un des restaurants de la forteresse: le serveur, sympa, nous a dégagé la table avec vue.

P.S: Salzbourg est aussi la ville de naissance de Mozart. Il y a donc sa maison natale, une maison où il a résidé, quelques musées, universités, boutiques à son nom. Grands adeptes de musique classique, nous n’avons bien sûr rien visité.

Une réponse sur “Europe. Jour 23: Salzbourg”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *